assurer communication

Franchiseur, comment structurer votre site Internet ? L’importance de l’espace dédié aux candidats à la franchise

La création d’un espace dédié aux candidats est essentielle dans l’organisation du site internet du franchiseur. Il se différentie de l’espace grand public qui met en avant les produits et services de l’enseigne auprès des clients et de l’intranet franchisés qui facilite la communication entre la tête de réseau et les franchisés.

Accueil > Journal de bord > Réseaux et Franchises > Franchiseur, comment structurer votre site Internet ? L’importance de l’espace dédié aux candidats à la franchise

I/ Un espace dédié aux candidats à la franchise

Selon une enquête de la Fédération Française de la Franchise de 2019, parmi les 31 % de Français intéressés par la création d’entreprise, 38 % privilégieraient la franchise. Et ces 38% de porteurs de projet vont entamer leur reconversion vers la franchise en tournant leurs recherches vers les sites d’enseignes qui leur permettra de faire leurs premiers choix grâce à une consultation en ligne.

La création d’un espace spécifique facilite la compréhension de l’intérêt d’adhérer à sa franchise et permet de dérouler les informations qui y sont relatives, en les distinguant bien de l’argumentation grand-public. L’espace candidat au réseau d’un franchiseur concentre un maximum d’informations sur l’intérêt de rejoindre sa franchise. Il présente et fait connaitre ses missions, sa vision, ses valeurs, ses services, ses produits, son organisation, son suivi auprès des franchisés, l’esprit du réseau.

Le franchiseur doit se mettre à la place du candidat à la franchise. Les personnes amenées à le consulter ont besoin de comprendre 5 points essentiels pour bénéficier d’une information sur le concept qui soit complète :

Un espace dedie aux candidats a la franchise

Chacun de ces points doit être abordés et intégrés au sein d’un site afin de donner un contenu d’informations complet en direction du candidat à la franchise.

  • L’identité : elle synthétise ce que le franchiseur affirme dans ce qui fait la particularité et les forces de sa marque, son enseigne, son concept, son savoir-faire. Cette identité participe à l’image de marque, son histoire depuis sa création et son évolution. Décrire la progression du réseau de franchise, les atouts du franchiseur, ses particularité sont des points intéressants pour compléter la présentation du concept.
  • La mission peut se définir comme étant la raison d’être de la franchise. Il s’agit de présenter les prestations, les particularités dans le service, l’approche client, les spécificités des produits qu’assure le réseau, dans quel secteur elle s’inscrit, quelle cible elle touche et le rôle sociétal qu’elle apporte. L’engagement va aussi vers le candidat à la franchise pour présenter tous les gages de professionnalisme spécifique au métier de franchiseur.
  • La vision que le franchiseur transmet doit permettre au candidat de la partager : se positionner comme visionnaire de l’évolution de son métier, ses ambitions, c’est penser les buts à atteindre au service du collectif, anticiper la direction que l’on souhaite donner à son réseau, l’évolution du concept. C’est aussi partager sa vision de l’avenir et des besoins et attente du marché.
  • L’idée de valeurs est fondamentale pour afficher son éthique, son rôle sociétal, ses engagements. Les valeurs rejoignent la vision donnée à sa marque. Le franchiseur transmet ce qu’il défend et qui participe à ses atouts. Afficher ses valeurs doit être inspirant chez le candidat à la franchise et l’aider à se projeter dans son adhésion et renforcer la confiance vis-à-vis de l’enseigne.
  • La promesse correspond à l’engagement du réseau à ses clients, mais aussi celle du franchiseur à ses franchisés. La promesse de services et/ou de produits de qualité, de considération du client, la transparence… c’est montrer l’engagement de l’enseigne dans des actions auxquelles elle croit et qui compte.

Le but global est de valorise l’enseigne et présenter ses avantages, ses équipes, son implantation, sa notoriété, son développement, sa rentabilité, ses engagements et la qualité de son concept, de sa formation, de son suivi…

II/ Un espace de visibilité des magasins au service du réseau

Pour le franchiseur, un site internet doit présenter et référencer le mieux possible les magasins qui constituent son réseau, dans l’intérêt de ses franchisés et des clients :

Un espace de visibilite des magasins au service du reseau

Pour optimiser le référencement naturel et donner la meilleure visibilité à ses franchisés, il est indispensable de créer des pages qui leurs sont dédiées, avec une url spécifique et identifiante. Quand le réseau atteint une densité suffisante, il est souhaitable de créer une carte listant tous les établissements que comporte son réseau. Le plus essentiel est que chaque magasin de l’enseigne soit référencé, avec adresse, numéro de téléphone, horaires d’ouverture et idéalement un texte spécifique à chaque magasin. Être précis sur la localisation, les coordonnées de chaque établissement de son réseau est donc bénéfique aux clients en quête d’un service comme aux franchisés puisque cela permet de mieux référencer la page.

III/ Un espace de visibilité des magasins au service du réseau

Le site internet d’une franchise doit également contenir un espace extranet pour les franchisés, leurs permettant de l’utiliser comme un outil de travail au quotidien. Il offre un accès permanent à un ensemble de fonctionnalités qui est dimensionné au fur et à mesure du développement du réseau : manuels opératoires, process, formations, supports marchandising, campagnes de communication, liste des fournisseurs référencés, actualités internes au réseau, calendrier des formations, des réunions, banque d’images, système de reporting, notes internes, etc.

IV/ Un site e-commerce pour un réseau de franchise : un arbitrage sur mesure

Envisager son site internet comme un e-commerce, amène à une question : un franchiseur peut-il ouvrir un site de e-commerce sans entrer en conflit avec les clauses d’exclusivité territoriale de son contrat ?

Pour qu’un franchiseur ouvre un nouveau site marchand relatif à son enseigne alors qu’il n’existait pas auparavant, il est tenu au préalable, selon les deux arrêts émis par la Cour d’Appel de Bordeaux en 2003, « d’obtenir une autorisation expresse de l’ensemble de ses franchisés ». Sans ce consentement, cet acte constitue une violation du contrat. Pour présenter la création d’un site marchand à son réseau, il faut expliquer en quoi ce nouveau service ne va pas entrer en conflit avec le chiffre d’affaires généré pour chaque magasin. Il est aussi dans l’intérêt du franchiseur de ne pas empiéter sur leur bonne marche. Car au-delà de l’aspect juridique, le e-commerce doit apporter surtout un nouveau service à la fois pour le client et pour le magasin franchisé en permettant des ventes en ligne à toute heure, d’apporter des renseignements, des services (click and collect, suivi de commande, données techniques, vidéos…). Il est légitime de considérer la zone géographique concernée par l’achat en ligne pour que chaque vente soit aussi l’occasion pour le franchisé de toucher une commission, que ce soit celui qui se charge de l’expédition de la commande ou qu’elle soit transmise au franchiseur pour être traitée au siège.